Les réflexes à adopter en cas de piratage informatique


Les réflexes à adopter en cas de piratage informatique

Le piratage informatique est devenu, malheureusement, un phénomène de plus en plus fréquent dans le monde informatique. Au niveau international, le cybercrime coûte près de 400 milliards de dollars chaque année.

cybercrime.jpg
La fréquence du piratage informatique fragilise au plus haut point la sécurité des données confidentielles des entreprises, particulièrement les grandes institutions. Ce sont ces dernières qui constituent les cibles privilégiées des attaques, au vu de l’importance des renseignements qu’ils possèdent, et qui sont de grande valeur. Ces cyberattaques entraînent des pertes financières considérables pour l’entreprise victime, et donnent une mauvaise image d’elle et de son système de sécurité.

Pourquoi y a-t-il des cas de piratage informatique ?

Le plus souvent, le piratage informatique est motivé par des revendications d’ordre religieux, politique ou autre. Les auteurs du piratage informatique attaquent des sites internet sensibles, et c’est la page d’accueil qu’ils « défigurent » pour « signer » leur passage et faire entendre leurs doléances.
En termes de piratage informatique, il y a quelquefois des attaques qualifiées de furtives, dans le sens où le but de leurs auteurs est de voler des informations qu’ils essaient d’utiliser pour demander des rançons entre autres choses.

piratage-informatique.jpg
Il y a aussi les vols des identités ou des données bancaires dont l’objectif est de détourner la somme déposée sur un compte, de faire des achats de service ou de matériels.

Comment parer à un piratage informatique ?

En cas d’intrusion, anticiper est le réflexe à adopter en premier ainsi qu’une très grande réactivité, puis, l’installation d’un pare-feu et d’un antivirus puissant. Mais le plus important est de bien gérer la mise à jour.
En cas d’attaque, il faut bloquer immédiatement le site, sécuriser le programme et les données et enfin, analyser le système pour voir d’où vient l’attaque.